Tout savoir sur les voitures autonomes

D’une manière générale, les voitures autonomes sont des voitures intelligentes qui a la capacité de fonctionner sans aucune intervention humaine. En effet, elle peut circuler là où la voiture traditionnelle circule. En plus, elle est à la hauteur de faire tout ce qu’un conducteur humain expérimenté est capable de faire. Notons qu’aucun passager humain ne devrait être présent dans cette voiture.

A voir aussi sur ce lien : la merveilleuse histoire de voitures autonomes.

Le fonctionnement général des voitures autonomes

Les voitures autonomes sont munies d’une carte qui est basée sur plusieurs capteurs mis en place dans certaines parties du véhicule autonome. À titre d’exemple, il y a les capteurs radars qui identifient la position des voitures qui se trouve à proximité. Il y existe également des capteurs à ultrasons qui sont installés dans les roues. En effet, ils déterminent la présence des autres voitures lors d’un stationnement ou sur les trottoirs.

Quant au radar de lidar (responsable de la détection de lumière et de la télémétrie), il se charge des impulsions de lumière sur la voiture. Celui-ci permet d’une part de mesurer les distances, et d’autre part de repérer les marques de voie et les bords de route. Il y a également les caméras vidéos qui sont responsables de la reconnaissance des feux de signalisation et des piétons, mais aussi ils assurent la lecture des différents panneaux de signalisation.  

Enfin c’est un logiciel très sophistiqué qui assure le traitement de toutes les données recueillies. Il envoie par la suite, des instructions aux actionneurs. En gros, ce sont ces derniers qui assurent le contrôle de l’accélération, de la direction ainsi que le freinage.

Bref, grâce aux algorithmes d’évitement d’obstacles, la capacité à reconnaitre des objets, la modélisation prédictive… la voiture autonome arrive à surmonter les éventuels obstacles qui pourront se produire en route et suivre les diverses règles de circulation qui régit les usagers de la route.

La mise en circulation des voitures autonomes et la loi

De nos jours, avec l’évolution incontestable du secteur de l’automobile, nombreuses sont les règles qui régissent les conditions de circulation des voitures autonomes. Suivant quelque exemple d’entre eux : le décret 2018-211 du 28 mars 2018, la loi 2015-992 du 17 août 2015, l’ordonnance 2016-1057 du 3 août 2016, l’arrêté du 17 avril 2018, etc. Bref, ces textes donnent une autorisation à ce type de voiture de circuler sur des voies publiques à des fins expérimentales, afin que les performances de celui-ci puissent être évaluées.